Thumb_BANNER_ENDURO_CUP_PUB_HORIZ_WEB-942-275-c.jpg
06/03/2017

BEC #1 - BBC Track is done!

Belgian Enduro Cup #1 : Un vrai bain de boue mais fun!

Belgian Enduro Cup # 1: A real mud bath but fun!

Ce samedi marquait le lancement de la saison belge d’enduro avec la première manche de la Belgian Enduro Cup 2017, disputée à Mont de l’Enclus/Kluisbergen. Une épreuve physique et fun, idéale pour se remettre dans le bain… de boue !

This Saturday marks the launch of the Belgian enduro season with the first round of the Belgian Enduro Cup 2017, held in Mont de l'Enclus / Kluisbergen. A physical and fun test, ideal to get back into the …mud bath!

Pas loin de 180 pilotes étaient au départ de cette première course de la saison, et ce malgré la pluie… Jugées trop physiques l’an dernier, les spéciales avaient du coup été remaniées en profondeur par l’organisation, le Broken Bicycle Club (BBC) emmené par Pavel Van Oost. Les 4 spéciales de 2016, qui étaient à rouler de jour puis à refaire de nuit, avaient cette fois-ci laissé la place à pas moins de 7 spéciales différentes, dont les trois dernières étaient à refaire dans le noir.

Not far from 180 riders were at the start of this first race of the season, despite the rain ... Judged too physical last year, the specials had been redesigned in depth by the organization, the Broken Bicycle Club (BBC ) Led by Pavel Van Oost. The 4 special stages of 2016, which were to be ride by day and then to redo by night, had this time left the place to no less than 7 different specials, the last three of which were to be redone in the dark.

Des racines, des souches, des troncs couchés, des cuvettes, des portions rapides et d’autres plus lentes et techniques, du physique (mais moins !) : il y en avait pour tous les goûts, et l’ensemble était très fun à rouler malgré la pluie et la boue ! Bref, le BBC a parfaitement réussi à corriger le tir par rapport à l’édition précédente…

Roots, stumps, lying trunks, bowls, fast portions and other slower and more technical, physical (but less!): There was something for everyone, and the whole thing was very fun to do Roll in spite of the rain and the mud! In short, the BBC was perfectly able to correct the shooting compared to the previous edition...

Une des nouveautés de cette saison, c’est le marquage du cadre et des roues, comme en Enduro World Series. Objectif : obliger à rouler propre, sous peine d’encourir de grosses pénalité de temps en cas de casse qui obligerait à changer de matériel en cours de journée.

One of the novelties of this season is the marking of the frame and the wheels, as in Enduro World Series. Objective: to drive clean, under penalty of incurring big penalty of time in case of breakage which would require to change material during the day.

Vainqueur de la toute première manche de l’histoire de la Belgian Enduro Cup ici même à Mont de l’Enclus il y a un an, Julien Soussigne avait également remporté le classement général 2016 après une très belle saison. Il a entamé 2017 de la même façon en s’imposant à nouveau dans la boue flamande ! Mais la victoire n’a pas été facile…

Winner of the very first round of the history of the Belgian Enduro Cup here at Mont de l'Enclus a year ago, Julien Soussigne also won the overall 2016 after a very good season. He started 2017 in the same way by winning again in the Flemish mud! But the victory was not easy ...

Loïc Maryns lui a en effet donné du fil à retordre ! Le co-équipier de Julien Soussigne chez les Superbikers a en effet frappé très fort dans la deuxième partie de course en signant le scratch dans l’ultime spéciale de jour… et dans les trois de nuit ! Hélas pour lui, Loïc a perdu beaucoup de temps dans la SP3 (55e), ce qui lui a probablement coûté la victoire puisqu’il échoue finalement à 4 secondes de Julien Soussigne au classement final.

Loïc Maryns has indeed given him a hard time! Julien Soussigne's team-mate with the Superbikers knocked very hard in the second part of the race by signing the scratch in the final day special ... and in the three at night! Unfortunately for him, Loïc lost a lot of time in the SP3 (55th), which probably cost him the victory because it finally fails to 4 seconds Julien Soussigne in the final standings.

On ne voit pas souvent Johnny Magis au départ d’une BEC, mais quand il vient, ce n’est pas pour faire de la figuration ! L’année passée il avait remporté la manche de Rendeux, ce samedi il a pris la 3e place, signant au passage deux scratch (SP2 et SP6) et trois 2e places.

We do not often see Johnny Magis at the start of a BEC, but when it comes, it's not to make the figuration! Last year he won the race of Rendeux, this Saturday he took the 3rd place, signing in passing two scratch (SP2 and SP6) and three second places.

Dauphin de Julien Soussigne au général de la BEC 2016, Bertrand Gilles pointait à la 2e place après les 7 spéciales de jour, mais les trois spéciales disputées de nuit lui ont fait perdre deux places. Il échoue donc au pied du podium.

Dolphin of Julien Soussigne to the General of the BEC 2016, Bertrand Gilles was in second place after the 7 stageq, but the three specials disputed at night made him lose two places. He thus fails at the foot of the podium.

Le podium, le voici justement, avec de gauche à droite : Bertrand Gilles (4e), Loïc Maryns (2e), Julien Soussigne (1er), Johnny Magis (3e) et Nicolas Daniels (5e). Que des pilotes Elite !

Left to right: Bertrand Gilles (4th), Loïc Maryns (2nd), Julien Soussigne (1st), Johnny Magis (3rd) and Nicolas Daniels (5th). Only Elite riders!

Résultats complets :
Completes results :

https://docs.google.com/viewerng/viewer?url=http://www.vojomag.com/wp-content/uploads/2017/03/14732.pdf&hl=fr

Rendez-vous dans deux mois pour la 2e manche de la Belgian Enduro Cup, l’Enduro de l’Amblève, qui fera aussi office de championnat de Belgique !


Next race in two months for the second round of the Belgian Enduro Cup, the Enduro de l'Amblève, which will also serve as the Belgian championship!

Site web / Webiste : www.endurocup.be
Texte / Text : Christophe Bortels
Copyright Photos/ Pictures : Luc Delhaye